FAQ sur ISUM

Répon­ses aux ques­ti­ons les plus cou­ran­tes sur nos pro­duits d’isolation :

L’installation d’ISUM MF14 (M) deman­de-t-elle des tech­ni­ques spécifiques ?

Non. L’installation d’ISUM MF14 (M) est très faci­le et ne néces­si­te aucun pro­cé­dé tech­ni­que par­ti­cu­lier. Seul point important: veil­lez à n’utiliser que des agra­fes inoxyd­a­bles (d’au moins 14 mm), ou des clous en feut­re pour toitu­re. Pour l’étanchéisation des chevau­che­ments, vous pou­vez com­man­der le ruban adhé­sif alu­mi­ni­um pré­vu auprès d’ISUM.

Quel­les sécu­ri­tés ai-je en tant que con­struc­teur pro­fes­si­onnel ? Y‑a-t-il une assurance ?

Il exis­te une cou­ver­tu­re de responsa­bi­li­té léga­le ain­si qu’u­ne assuran­ce responsa­bi­li­té civi­le pro­du­it et éco­lo­gi­que pro­lon­gée avec une péri­ode de garan­tie pro­lon­gée. Une copie de la poli­ce d’assurance peut être four­nie sur demande.

ISUM M14 peut-il ser­vir à l’iso­la­ti­on ther­mi­que des façades ?

L’u­ti­li­sa­ti­on d’I­SUM M14 pour l’iso­la­ti­on ther­mi­que d’u­ne faça­de est pos­si­ble en ten­ant comp­te de tou­tes les exi­gen­ces de pro­tec­tion cont­re les incen­dies des faça­des-rideaux. Com­me pour l’iso­la­ti­on sur che­vrons, ISUM M14 néces­si­te une cou­che d’air des deux côtés pour assu­rer une réflec­tance de la chal­eur allant jus­qu’à 96% et, une fois instal­lé, comp­te com­me faisant par­tie d’u­ne faça­de-rideau. Les exi­gen­ces de pro­tec­tion cont­re les incen­dies cor­re­spondan­tes sont clai­re­ment défi­nies dans les règle­ments de con­struc­tion (LBO), les règle­ments spé­ci­aux de con­struc­tion et les direc­ti­ves. En out­re, d’au­tres direc­ti­ves et régle­men­ta­ti­ons doiv­ent être respec­tées en fonc­tion de la tail­le du bâti­ment, de l’u­ti­li­sa­ti­on et de l’é­qui­pe­ment. Un revête­ment mural exté­ri­eur nor­ma­le­ment inflamm­a­ble (par exemp­le, des faça­des en bois) peut être uti­li­sé sur la plu­part des bâti­ments jus­qu’à 7 m de hau­t­eur. Les bâti­ments d’u­ne hau­t­eur moy­enne de 7 à 22 m requiè­rent au moins un revête­ment de faça­de igni­fu­ge. Seuls des maté­ri­aux inin­flamm­a­bles doiv­ent être uti­li­sés dans les immeu­bles de gran­de hau­t­eur. La plu­part des États fédé­raux exi­gent un per­mis pour les faça­des-rideaux et des règle­ments de con­cep­ti­on peu­vent s’ap­p­li­quer dans cer­tains cas de modi­fi­ca­ti­ons exter­nes du bâti­ment. Un pro­jet de con­struc­tion ne peut être approu­vé que s’il est con­for­me à la fois à la pla­ni­fi­ca­ti­on de la con­struc­tion et à la régle­men­ta­ti­on en matiè­re de con­struc­tion (pou­vant inclu­re un cer­ti­fi­cat de pro­tec­tion cont­re l’in­cen­die) et si tou­tes les dis­po­si­ti­ons léga­les publi­ques cor­re­spondan­tes sont respec­tées. Si ISUM doit être uti­li­sé dans une faça­de-rideau, con­sul­ter le con­sul­tant spé­cia­li­sé du fab­ri­cant et l’au­to­ri­té de sur­veil­lan­ce du bâti­ment compétente.

Quel est l’ef­fet d’iso­la­ti­on ther­mi­que du maté­ri­au com­po­si­te? Exis­te-t-il des outils pour le calcul ?

Les maté­ri­aux de con­struc­tion inté­grés, y com­pris les cavi­tés avec de l’air sta­tique, ont des pro­prié­tés iso­l­an­tes. Pour déter­mi­ner l’ef­fet iso­lant d’un maté­ri­au com­po­si­te, un outil de cal­cul est néces­saire dans lequel les maté­ri­aux de con­struc­tion sont réper­to­riés indi­vi­du­el­lement avec leurs pro­prié­tés. Nous recom­man­dons le pro­gram­me Hott­gen­roth, qui a déjà fait ses preu­ves sur le mar­ché auprès des archi­tec­tes, des pla­ni­fi­ca­teurs et des con­sul­tants en éner­gie. En ce sens, pres­que tous les maté­ri­aux de con­struc­tion sont des maté­ri­aux iso­l­ants sup­plé­men­taires, MF 14 et MF 14 M aussi.

ISUM MF14 peut-il être uti­li­sé avec d’au­tres maté­ri­aux isolants ?

Oui, il peut être uti­li­sé et com­bi­né avec tous les maté­ri­aux iso­l­ants con­nus de nous, en par­ti­cu­lier lors d’une réno­va­ti­on, l’an­ci­en maté­ri­au iso­lant n’a pas besoin d’êt­re reti­ré s’il n’est pas endommagé.

Com­ment att­eind­re le haut niveau d’ef­fi­caci­té avec une épais­seur d’en­vi­ron 10 mm seulement ?

Les pro­duits ISUM sont de pré­fé­rence basés sur les lois du rayon­ne­ment ther­mi­que : ils blo­quent la trans­mis­si­on ther­mi­que par réfle­xi­on. Pour cet­te rai­son, la carac­té­ris­tique décisi­ve de leur effi­caci­té est l’ef­fet de réfle­xi­on et non l’é­pais­seur du matériau.

Aurais-je deux fois plus d’ef­fet avec deux cou­ches de vot­re maté­ri­au isolant ?

Nos pro­duits d’iso­la­ti­on réflé­chis­sent la chal­eur rayon­nan­te et ont moins d’ef­fet lié à leur con­duc­ti­vi­té ther­mi­que. Les pro­duits agis­sant de par leur con­duc­ti­vi­té ther­mi­que aug­men­tent leurs résul­tats en dou­blant leur épais­seur. Nos pro­duits déve­lo­p­pent leur effet grâce aux pro­prié­tés réflé­chis­san­tes de leur sur­face. Par con­sé­quent, super­po­ser deux cou­ches direc­te­ment amé­liore­rait le résul­tat sans le dou­bler. (aucun maté­ri­au ne pré­sen­te d’amélioration linéaire).

Quand par­le-t-on du côté fro­id ou chaud ?

Le côté fro­id est à l’ex­té­ri­eur. Chez ISUM, par ex. sur le mur exté­ri­eur, la faça­de ou le che­vron d’u­ne struc­tu­re de toit. App­li­ca­ti­on MF14 M (avec micropores).

Le côté chaud (chauf­fé) est à l’in­té­ri­eur. Avec ISUM MF14 par ex. la paroi inté­ri­eu­re ou sous le che­vron d’u­ne struc­tu­re de toit. App­li­ca­ti­on MF14 (ver­si­on scellée).

Faut-il uti­li­ser un ruban d’é­tan­ché­i­té pour clous ?

Les direc­ti­ves de l’as­so­cia­ti­on des cou­vreurs pre­scriv­ent l’u­ti­li­sa­ti­on d’un ruban d’é­tan­ché­i­té pour clous aux points de fixa­ti­on d’un film mono­cou­che. ISUM est un com­po­si­te de 14 cou­ches, dont six sont élas­ti­ques et scel­lent her­mé­ti­que­ment les sites des clous ou des agra­fes. L’u­ti­li­sa­ti­on d’un ruban d’é­tan­ché­i­té pour clous n’est pas nécessaire.

Pour­quoi uti­li­ser du ruban adhé­sif aluminium?

Le ruban adhé­sif alu­mi­ni­um uni­for­mi­se la cou­ver­tu­re de maté­ri­au et empêche/réduit les ponts ther­mi­ques qui autre­ment alté­re­rai­ent l’ef­fet d’iso­la­ti­on glo­bal. Il empêche éga­le­ment la péné­tra­ti­on d’eau et de cou­rants d’air, créant ain­si des espaces d’air statique.

Pour­quoi exis­te-t-il deux ver­si­ons d’I­SUM MF14 ?

ISUM MF14 peut être fixé aus­si bien à l’in­té­ri­eur (côté chaud) qu’à l’ex­té­ri­eur (côté fro­id). À l’intérieur, par exemp­le, l’in­stal­la­ti­on se fait sous les che­vrons et requiert un tapis d’iso­la­ti­on ther­mi­que anti-dif­fu­si­on (pare-vapeur). Les cou­tures doiv­ent être scel­lées avec du ruban adhé­sif ISUM. Pour la fixa­ti­on exter­ne, par exemp­le sur che­vron, il faut un tapis d’iso­la­ti­on ther­mi­que per­mé­a­ble à la dif­fu­si­on. ISUM MF14M pos­sè­de des micro-per­fo­ra­ti­ons et est donc per­mé­a­ble à la diffusion.

Pour­quoi ISUM MF14 doit-il être incli­né de haut en bas à l’en­droit où il ren­cont­re le mur ?

La lar­geur de la ban­de de maté­ri­au iso­lant pliée vers le haut et vers le bas au point de con­ta­ct avec le mur doit avoir une lar­geur suf­fi­san­te (par exemp­le cel­le du lat­ta­ge) pour for­mer un joint efficace.

Pour­quoi est-il important de lais­ser des espaces d’air des deux côtés de la feuil­le iso­l­an­te intermédiaire ?

Les cavi­tés sont import­an­tes car le mode d’ac­tion d’I­SUM repo­sant princi­pa­le­ment sur la réfle­xi­on de la chal­eur ne peut se déve­lo­p­per de maniè­re opti­ma­le sans espaces d’air. Notez que les espaces d’air sta­ti­ques sont cré­és pour évi­ter la con­vec­tion (mou­ve­ments d’air).

De quoi ai-je besoin pour poser le produit ?

Tout ce dont vous avez besoin pour fixer not­re pro­du­it est une agra­feu­se avec des agra­fes en alu­mi­ni­um ou des clous en feut­re pour toitu­re pour fixer l’I­SUM MF14 aux ban­des de bois ou aux che­vrons. Nous vous recom­man­dons instam­ment d’u­ti­li­ser un ruban adhé­sif alu­mi­ni­um pour fixer soli­de­ment les ban­des se chevauchant légè­re­ment sur leurs bords (cou­ture sur cou­ture 5 cm). Scel­lez ensui­te tous les points de cou­pe ouverts avec le ruban adhé­sif en aluminium.

Com­ment les pro­duits sont-ils installés ?

Vous trou­ve­r­ez une brè­ve descrip­ti­on sur not­re site Inter­net dans la rubri­que « Pose ». Si vous avez besoin de plus amp­les infor­ma­ti­ons, n’hésitez pas à nous con­ta­c­ter. Vous trou­ve­r­ez nos coor­don­nées dans la rubri­que « Con­ta­cts ». Nous som­mes à vot­re dis­po­si­ti­on pour vous don­ner des inst­ruc­tions d’in­stal­la­ti­on détaillées.

ISUM MF14 peut-il être uti­li­sé sur les murs en placoplâtre ?

Oui, il peut éga­le­ment être uti­li­sé sans pro­blè­me sur les murs en placoplâtre.

Pour­quoi ne dois-je pas poser ISUM MF14 direc­te­ment sur un mur ?

L’ef­fet d’iso­la­ti­on ther­mi­que éle­vé de not­re pro­du­it est obte­nu par­ce que la chal­eur et le fro­id sont réflé­chis par les cou­ches d’alu­mi­ni­um. Afin d’as­su­rer un effet de réfle­xi­on opti­mal, l’installation requiert des cavités/espaces inter­mé­di­ai­res, car sinon seu­le la dis­si­pa­ti­on ther­mi­que serait active.

Est-il néces­saire de poser en plus un film pro­tec­teur imper­mé­a­ble lors de son uti­li­sa­ti­on sur le toit ?

Si l’alu­mi­ni­um est un maté­ri­au étan­che, les cou­tures sta­bi­li­sant la struc­tu­re des dif­fé­ren­tes cou­ches d’I­SUM MF14 lais­sent quel­que peu péné­trer l’hu­mi­di­té. Cet effet de capil­la­ri­té des fils est sou­hai­ta­ble car il pré­vi­ent l’ac­cu­mu­la­ti­on d’hu­mi­di­té dans les cavités.

Une toi­le sous tuile/bande de revête­ment inté­ri­eur sup­plé­men­taire peut éga­le­ment être fixée pour maxi­mi­ser la sécurité.

Sur les chan­tiers ouverts sur l’ex­té­ri­eur, pla­cez une bâche de pro­tec­tion cont­re la pluie/le vent fort. Évi­tez les for­ma­ti­ons de poches.

Qui garan­tit la qua­li­té éle­vé des pro­duits ISUM ?

Les pro­du­it Finck & amp; Co Papier und Foli­en­werk sont sou­mis à un con­trô­le de qua­li­té strict:

  • Con­trô­le des matiè­res pre­miè­res entrantes
  • Sur­veil­lan­ce quo­ti­di­en­ne de la pro­duc­tion selon EN 822 et EN 823 (longueur/largeur)
  • Con­trô­le heb­do­mad­ai­re de pro­duc­tion pour le com­por­te­ment au feu dans un cent­re d’es­sais agréé par l’É­tat con­for­mé­ment à EN 11925–2
  • Sui­vi qua­li­té régu­lier con­for­mé­ment au cahier des char­ges DIBt, réa­li­sé par le Fraun­ho­fer-Insti­tut für Bau­phy­sik IBP, Stuttgart. 

Est-ce qu’ISUM est breveté ?

Oui, l’Office Euro­péen des Bre­vets a accor­dé le bre­vet le 28 juil­let 2016 sous la réfé­rence 2 705 198.

l’Of­fice Alle­mand des Bre­vets a accor­dé le bre­vet le 19 décembre 2019 sous la référence10 2011 075 374.