Iso­ler les sols, les murs et les toits avec ISUM.

Plat et flexible. 
Iso­la­ti­on ther­mi­que brevetée 
– made in Germany 

Iso­la­ti­on des sols, murs et toits. Effi­caci­té maxi­ma­le avec ISUM.

Réfle­xi­on de la chal­eur de 96% pour une réduc­tion jusqu’à 58% du besoin en chauf­fa­ge*. ISUM – Éco­no­mi­ser l’énergie et pré­ser­ver l’e­space de vie.

14 couches d’ISUM - Isolation des sols, murs et toits

Uti­li­ser ISUM est judi­cieux par­tout où une con­struc­tion a besoin de cou­ches d’air, si cel­les résul­tent de la tech­ni­que de con­struc­tion ou si elles peu­vent sim­ple­ment être cré­ées. Com­bi­né à des maté­ri­aux et com­po­sants iso­l­ants tra­di­ti­on­nels, il per­met de satis­fai­re les exi­gen­ces de GEG (aupa­ra­vant EnEV) ou KfW avec moins de cou­ches. La pos­si­bi­li­té de réa­li­ser une con­struc­tion plus min­ce pour un même effet iso­lant fait gagner de l’espace d’ha­bi­ta­ti­on, avec un avan­ta­ge en ter­mes de coûts sou­vent sous-esti­mé ou nég­li­gé. Avec une épais­seur de maté­ri­au d’en­vi­ron 10 mm seu­le­ment, l’I­SUM est pres­que tou­jours envi­ron 10 fois plus min­ce qu’un iso­lant con­ven­ti­on­nel. Avec une pose simp­le et peu encom­bran­te. Pour plus d’e­space et plus d’efficacité.

Mul­ti­fonc­tion­nel, ISUM est idé­al pour l’isolation des sols, murs et toits. La pose de l’isolation alter­na­ti­ve encom­bran­te est rapi­de, faci­le et propre.

*Exemp­le : Immeu­ble des années 70. Sur­face habi­ta­ble env. 140 m². Toit, murs et pla­fond de la cave iso­lés avec ISUM. Besoin en chauf­fa­ge 78,4 kwh/m² (non iso­lé 188,4 kwh/m²). Réduc­tion : 58%.

Pose MF 14Pose MF 14 M

La pose d’un pro­du­it ISUM est aus­si faci­le que cela, que vous iso­liez le sol, les murs ou le toit.

Les atouts d’ISUM sont tou­jours bien visi­bles lors­que la solu­ti­on d’isolation doit être peu encom­bran­te, sans effort et éco­no­me en éner­gie. Mani­pu­la­ti­on faci­le, mon­ta­ge aisé et fini­ti­on prop­re. Une pose sans pro­tec­tion respi­ra­toire avec de simp­les outils et un mon­ta­ge sans chu­tes de décou­pe pour éco­no­mi­ser les ressources.

Isolation du toit - Pose ISUM

ISUM pour les toits

Iso­la­ti­on sous che­vrons avec pare-vapeur ou iso­la­ti­on sur che­vron per­mé­a­ble à la dif­fu­si­on. Le spé­cia­lis­te et le bri­coleur remar­que­ra rapi­de­ment les avan­ta­ges d’un film iso­lant de 10 mm seu­le­ment. Ce der­nier est décou­pé puis sim­ple­ment agra­fé sur ou sous les chevrons.

Pose ISUM sur mur - Isolation des sols, murs et toits

ISUM pour les murs

Sans per­te d’espace de vie ni con­struc­tion com­pli­quée, le film iso­lant est posé de l’in­té­ri­eur ou de l’extérieur pour assu­rer une iso­la­ti­on éco-éner­gé­tique. La solu­ti­on la plus éco­no­me en espace pour les objets exi­s­tants. Il suf­fit de l’agrafer sur le lat­ta­ge d’écartement du mur à iso­ler. Terminé.

Pose ISUM sur plafond - Isolation des sols, murs et toits

ISUM pour les sols et les plafonds

Avec ISUM, oubliez les sus­pen­si­ons com­pli­quées avec leurs lar­ges épais­seurs d’isolation. Les lat­ta­ge de sup­port ou d’écartement créent l’espace d’air requis et ISUM est sim­ple­ment posé des­sous. Vous pou­vez au besoin l’habiller et vot­re nou­veau pla­fond iso­le éco-éner­gé­tique est prêt.

Toits – Exemp­les d’ap­p­li­ca­ti­on Bâti­ment ancien

Toit Iso­la­ti­on sous chevrons

Illustration - Isolation des sols, murs et toits

Plus d’informations

Struc­tu­re du com­po­sant : Toit avec cou­ver­tu­re en brique
  • Tui­le simp­le ou tui­le en béton (> 5 cm )
  • Lat­ta­ge de sup­port 30
  • Ban­de de revête­ment intérieur
  • Che­vrons (16 cm)
  • Lai­ne miné­ra­le exi­s­tan­te et anci­en­ne cou­ver­tu­re (12 + 2 cm)
  • Lat­ta­ge d’écartement (>24/48 mm)
  • + ISUM MF14 (11,4 mm)
  • Cont­re-lat­ta­ge (> 24/48 mm)
  • Plaque de pla­co­plât­re (1,25 cm)
Struc­tu­re existante

UG = 0,40 W/(m²K)

Nou­vel­le struc­tu­re avec ISUM MF14

Rgh > 96% ( λ=0,3µm‑2,5µm)
(réflec­tance de surface)
Se > 100 dB (atté­nua­ti­on électromagnétique)
Ug Nou­veau > Cal­cul avec pro­gram­me U‑Therm

Toit Iso­la­ti­on sur chevrons

Illustration - Isolation des sols, murs et toits

Plus d’informations

Struc­tu­re du com­po­sant : Toit avec nou­vel­le cou­ver­tu­re en brique
  • Tui­le simp­le ou tui­le en béton (> 5 cm )
  • Lat­ta­ge de sup­port pour cou­ver­tu­re (3 cm)
  • + ISUM MF 14 M (11,4mm) com­me iso­la­ti­on ther­mi­que et ban­de de revête­ment intérieur
  • Lat­ta­ge d’écartement (>28/48 mm, par­al­lè­le aux chevrons)
  • Che­vron (16 cm)
  • Lai­ne miné­ra­le exi­s­tan­te (12 cm)
  • Cou­ver­tu­re exi­s­tan­te inférieure
Struc­tu­re existante

UG = 0,40 W/(m²K)

Nou­vel­le struc­tu­re avec ISUM MF 14M

Rgh > 96% (réflec­tance de surface)
Se > 100 dB (atté­nua­ti­on électromagnétique)
Ug Nou­veau > Cal­cul avec pro­gram­me U‑Therm

Iso­la­ti­on de toitu­re de halle

Illustration - Isolation des sols, murs et toits

Plus d’informations

Struc­tu­re du com­po­sant Pro­fil de tôle trapé­zoï­da­le sur entretoises
  • Iso­la­ti­on ther­mi­que Mousse poly­urét­ha­ne rigi­de (12 cm)
  • Pare-vapeur bitu­meux
  • Tôle trapé­zoï­da­le por­teu­se (> 12 cm) Pout­re béton armé
  • Châs­sis arti­cu­lé (h > 50 cm) Lat­ta­ge de sup­port (>24/48mm)
  • + ISUM MF14 (11,4 mm)
  • Cont­re-lat­ta­ge (>24/48 mm)
  • Plaque de placoplâtre
Struc­tu­re existante

UG = 0,30 W/ (m²K)

Nou­vel­le struc­tu­re avec ISUM MF14

Rgh > 96% ( λ=0,3µm‑2,5µm)
(réflec­tance de surface)
Se > 100 dB (atté­nua­ti­on électromagnétique)
Ug NOU­VEAU > Cal­cul avec pro­gram­me U‑Therm

Murs – Exemp­les d’ap­p­li­ca­ti­on Bâti­ment ancien

Mur Maçon­ne­rie Bri­ques pleines

Illustration - Isolation des sols, murs et toits

Plus d’informations

Struc­tu­re du com­po­sant : Brique/Bri­que silico-calcaire
  • Endu­it exté­ri­eur 2 cm
  • 38 cm Maçon­ne­rie Bri­ques plei­nes (1 000 kg/m² = 0,81 W/(mK)
  • Endu­it inté­ri­eur 2 cm
  • Lat­ta­ge d’écartement impré­g­né (>24/48 mm)
  • + ISUM MF14 M (11,4 mm)
  • Cont­re-lat­ta­ge impré­g­né (>24/48 mm)
  • Pla­co­plât­re une ou deux cou­ches de 1,25 cm ou autre :
  • cof­f­ra­ge en bois 2,4 cm avec sup­port d’enduit + 2,0 endu­it intérieur

Fenêt­re : En bois ou PVC, vitra­ge dou­ble ou isolant;
Uw = 3,0 W/(mK)
Pour les murs en bri­que sili­co-cal­cai­re et aut­re, sélec­tion­ner les val­eurs Uw correspondantes.

Struc­tu­re existante

UG = 1,73 W/(m²K)

Nou­vel­le struc­tu­re avec ISUM MF14 M

Rgh > 96% ( λ=0,3µm‑2,5µm)
(réflec­tance de surface)
Se > 100 dB (atté­nua­ti­on électromagnétique)
Ug NOU­VEAU > Cal­cul avec pro­gram­me U‑Therm

Mur Maçon­ne­rie en béton cellulaire

Illustration - Isolation des sols, murs et toits

Plus d’informations

Struc­tu­re du composant
  • Endu­it exté­ri­eur 2 cm
  • 24 cm Maçon­ne­rie Béton cel­lu­lai­re (700 kg/m² = 0,27 W/(mK)
  • Endu­it inté­ri­eur 2 cm
  • Lat­ta­ge d’écartement impré­g­né (>24/48 mm)
  • + ISUM MF 14 (11,4 mm)
  • Cont­re-lat­ta­ge impré­g­né (>24/48 mm)
  • Pla­co­plât­re une ou deux cou­ches de 1,25 cm ou autre :

Fenêt­re : En bois ou PVC, vitra­ge dou­ble ou isolant;
Uw = 3,0 W/(mK)
Pour les murs en bri­que sili­co-cal­cai­re et aut­re, sélec­tion­ner les val­eurs Uw correspondantes.

Struc­tu­re existante

UG = 1,35 W/(m²K)

Nou­vel­le struc­tu­re avec ISUM MF14 M

Rgh > 96% ( λ=0,3µm‑2,5µm)
(réflec­tance de surface)
Se > 100 dB (atté­nua­ti­on électromagnétique)
Ug NOU­VEAU > Cal­cul avec pro­gram­me U‑Therm

Mur Char­pen­te à mon­tant de bois

Illustration - Isolation des sols, murs et toits

Plus d’informations

Struc­tu­re du composant
  • Endu­it exté­ri­eur 2 cm (endu­it de chaux sur sup­port d’enduit organique)
  • 14,5 cm char­pen­te en coni­fè­re avec mon­tants, van­ne­rie et tor­chis (1 200 kg/m³, = 0,7 W/(mK) Endu­it inté­ri­eur 2cm (endu­it de chaux sur sup­port d’enduit organique)
  • Lat­ta­ge d’écartement impré­g­né (>24/48mm)
  • +MF14 M(11,4mm)
  • Alter­na­ti­ve pos­si­ble : cof­f­ra­ge en bois 2,4 cm avec sup­port d’enduit + 2,0 endu­it inté­ri­eur à la chaux

Remar­que : Reti­rer avant app­li­ca­ti­on tout anci­en endu­it inté­ri­eur con­ten­ant du ciment

Voû­tes de cave – Exemp­les d’ap­p­li­ca­ti­on Bâti­ment ancien

Voû­te de cave
en béton armé

Illustration - Isolation des sols, murs et toits

Plus d’informations

Struc­tu­re du com­po­sant : Voû­tes de cave à par­tir de 1910
  • Revête­ment de sol (lino, PVC, ou similaire)
  • Dal­le magné­si­um (4 cm)
  • Matelas en fibres miné­ra­les (1,5 cm)
  • Pla­fond en béton (15 cm)
  • Cou­che d’enduit (1,5 cm)
  • Pas besoin d’isolant sup­plé­men­taire (4 cm)
  • Lat­ta­ge d’écartement impré­g­né (>24/48 mm)
  • + ISUM MF14 M (11,4 mm)
  • Cont­re-lat­ta­ge impré­g­né (>24/48 mm)
  • Plaque de fibres miné­ra­les insen­si­ble à l’hu­mi­di­té (pas de placoplâtre)
Struc­tu­re existante

UG = 0,53 W/(m²K)

Nou­vel­le struc­tu­re avec ISUM MF14 M

Rgh > 96% ( λ=0,3µm‑2,5µm)
(réflec­tance de surface)
Se > 100 dB (atté­nua­ti­on électromagnétique)
Ug NOU­VEAU > Cal­cul avec pro­gram­me U‑Therm

Pla­fond de cave — Pla­fond à ner­vu­res en béton armé
avec maté­ri­au de remplissage

Illustration - Isolation des sols, murs et toits

Plus d’informations

Struc­tu­re du com­po­sant : Voû­tes de cave à par­tir de 1950
  • Revête­ment de sol (lino, PVC, ou similaire)
  • Dal­le asphal­tée (2 cm)
  • Matelas en fibres miné­ra­les (1 cm)
  • Pla­fond à ner­vu­res avec maté­ri­au de rem­plis­sa­ge (béton de pierre pon­ce) + béton de fini­ti­on (19 cm)
  • Cou­che d’enduit (1,5 cm)
  • Pas besoin d’isolant sup­plé­men­taire (4 cm)
  • Lat­ta­ge d’écartement impré­g­né (>24/48 mm)
  • + ISUM MF14 M (11,4 mm)
  • Cont­re-lat­ta­ge impré­g­né (>24/48 mm)
  • Plaque de fibres miné­ra­les insen­si­ble à l’hu­mi­di­té (pas de placoplâtre)
Struc­tu­re existante

UG = 0,52 W/(m²K)

Nou­vel­le struc­tu­re avec ISUM MF14 M

Rgh > 96% ( λ=0,3µm‑2,5µm)
(réflec­tance de surface)
Se > 100 dB (atté­nua­ti­on électromagnétique)
Ug NOU­VEAU > Cal­cul avec pro­gram­me U‑Therm

Voû­te de cave domi­ni­ca­le en reli­ef prussienne

Illustration - Isolation des sols, murs et toits

Plus d’informations

Struc­tu­re du com­po­sant : Voû­tes de cave ent­re env. 1850 — 1910
  • Plan­ches rabotées
  • Rem­plis­sa­ge sco­ries de charbon
  • Voû­te domi­ni­ca­le en reli­ef maçon­née sur pout­rel­les en acier
  • Lat­ta­ge de sup­port impré­g­né (>60/48 mm)
  • + ISUM MF14 M (11,4 mm), au besoin avec cou­ches de lai­ne minérale
  • Cont­re-lat­ta­ge impré­g­né (>24/48 mm)
  • Plaque de fibres miné­ra­les insen­si­ble à l’hu­mi­di­té (pas de placoplâtre)

Jusqu’en 1850, la voû­te domi­ni­ca­le en reli­ef était en bri­que pure. Ent­re 1850 et 1910, on lui y ajou­ta, pour la ver­si­on dite « prus­si­en­ne » des pout­rel­les en acier.
À par­tir de 1910, on trou­vait par­tout les voû­tes de cave en béton armé cou­lé sur place.
Sui­vi­rent les pla­fonds en acier et pierre mon­ta­bles à la main. Les pla­fonds des éta­ges res­tèrent, pour des rai­sons de coûts, jusqu’en 1950 en pou­tres de bois.

Struc­tu­re existante

UG = 0,34 W/(m²K)

Nou­vel­le struc­tu­re avec ISUM MF14 M

Rgh > 96% ( λ=0,3µm‑2,5µm)
(réflec­tance de surface)
Se > 100 dB (atté­nua­ti­on électromagnétique)
Ug NOU­VEAU > Cal­cul avec pro­gram­me U‑Therm